Programme pocket 2014

download Programme pocket 2014

of 77

Embed Size (px)

description

Retrouvez le programme Pocket 2014 du Mouvement Rformateur

Transcript of Programme pocket 2014

Le 25 mai, on vote

Lavenir, a se travaille

Cest lheuredu bonsens

Cest lheure du bon sens

Madame, Monsieur,

Ce 25 mai, nous choisirons la direction et les orientations de nos rgions, de notre pays et de lEurope.

Ce moment est important parce quil dterminera les choix pour les 5 prochaines annes.

Le premier dfi auquel nous sommes confronts, cest la hausse de lesprance de vie. Nous sommes dtermins garantir le financement des pensions et des soins de sant.

Le taux de chmage trop lev en Wallonie et Bruxelles est cet gard un grave talon dAchille. Pour cette raison, lenseignement, la formation et la cration demplois sont au cur de notre projet.

Nous sommes le bouclier pour protger et dfendre les gens qui travaillent et les retraits. Nous voulons aussi tendre la main aux demandeurs demploi par des forma-tions notamment en langue et dans les mtiers en pnurie.

De manire concrte, nous proposons un lectrochoc de fiscalit afin daugmenter le pouvoir dachat des travailleurs et de permettre de dvelopper les investissements et les crations demplois dans les PME. Pour nous, quelquun qui travaille doit toujours gagner plus que quelquun qui ne travaille pas.

En parallle, nous misons sur un enseignement de qualit qui fait confiance aux enseignants et aux directions dcole. Pour nous, la lutte contre lchec scolaire, cest amliorer le niveau gnral pour nos lves. Lapprentissage des matires de base (franais, mathmatiques, sciences et langues), le respect de linstituteur et le dveloppement du sens de leffort sont des priorits absolues.

Nous voulons aussi restaurer le libre choix de lcole par les parents. Pour cette raison, nous voulons supprimer le dcret inscription en mettant en place des mesures dac-compagnement transitoires dcides en concertation avec les acteurs de lcole.

La scurit et la justice doivent tre des proccupations constantes. Placer les victimes au centre du procs pnal, acclrer les procdures et veiller lexcution de toutes les peines sont des points cls pour garantir lautorit de lEtat.

De nombreux efforts sont galement ncessaires pour faciliter laccs la justice, grce la gnralisation des as-surances dfense en justice et en simplifiant le vocabulaire pour le rendre accessible aux non-juristes.

Enfin, nous voulons mettre en uvre des rformes pro-fondes pour amliorer la gestion publique. La transparence des rmunrations des dirigeants publics, le contrle strict des budgets des Ministres et des cabinets ministriels, llection directe des Ministres-prsidents, et la mise en place de rfrendum sont quelques propositions concrtes en vue de renforcer le pouvoir et le contrle des citoyens.

Nous souhaitons galement une Europe plus proche du citoyen et plus solide pour dfendre nos intrts cono-miques et sociaux.

Notre fil conducteur, cest le bon sens et lefficacit.

En votant, vous choisirez lavenir. Lavenir, a se travaille.

Cest lheure du bon sens.

Nous sommes srieux, dtermins et tenaces.

Vous pouvez compter sur nous.

Charles Michel

SommaireEnsEignEmEnt \ Education 8

Enseignement 10

sport 20

Jeunesse \ aide la jeunesse 22

Famille 26

culture 28

rElancE conomiquE 30

impts sur le travail 34

Emploi 36

pargne et droits de succession 38

comptitivit de nos entreprises 40

Esprit dentreprendre 42

Zones dactivits conomiques 46

recherche et innovations technologiques 47

agriculture 48

lEs solidarits 50

soins de sant 54

Pensions 60

logement 68

scurit & JusticE 72

services de secours et de scurit 76

Justice pnale 80

dlinquance juvnile 86

Justice civile et familiale 88

lE JustE tat 94

Budget 96

Egalit des chances 98

immigration 100

Vivre ensemble 102

citoyennet et dmocratie directe 104

cologiE rEsPonsaBlE & qualit dE ViE 106

nergie 108

mobilit 110

amnagement du territoire 114

Fort, chasse, pche 115

air 116

lEuroPE dEs dFis 118

une croissance, cratrice demploi durable 122

une Europe sociale 132

liberts civiles 136

qualit de vie 140

une Europe dans le monde 144

Enseignement\ EducationEnseignement | Sport | Jeunesse | Aide la jeunesse | Famille | Culture

en

co

ur

ag

er

le

s t

al

en

ts

1110

EnseignementRenforcer lenseignement pour tous les lves est une condition indispensable pour le redres-sement conomique et social de notre rgion. Nous voulons une cole qui fait confiance aux enseignants et aux directeurs dcole. Le projet scolaire doit remettre les sens de leffort, de la performance et de la qualit au centre de ses objectifs.

Nous devons amliorer les rsultats dans les ma-tires de base : en lecture, en criture, en calcul et en sciences. Nous voulons un enseignement qui dote les jeunes de comptences modernes et daptitudes la vie quotidienne essentielles pour russir dans un monde qui change. Nous voulons offrir nos jeunes des apprentissages qui stimulent leur crativit et qui les intressent. Nous voulons un enseignement qui engage les jeunes sur la voie de lmancipation et de la russite, tout en leur transmettant les traditions et les valeurs dont nous sommes tous fiers. Cela implique daugmenter le niveau de chaque lve tout en rduisant les carts entre les lves les plus forts et les lves les plus faibles. Cest un enjeu majeur.

1. Une place pour chaque enfant dans une cole librement choisie et de qualit

Le choix de lcole et laccs une cole de qualit ne sont aujourdhui plus garantis pour tous les lves.

Il faut ouvrir durgence des places supplmentaires et des coles en suffisance pour accueillir tous les enfants qui la rejoindront dans les prochaines annes. Pour acclrer le processus actuel, nous prconisons la mise en place dune Agence Immobilire Scolaire permettant daffecter aux coles des btiments ac-tuellement inoccups ;

Il faut supprimer le dcret inscriptions et revenir aux principes de libert de choix de lcole. Cette sup-pression doit saccompagner de mesures transitoires tales sur 3 ans, dcides en concertation avec les acteurs de lcole (exemple : prise en compte de la fratrie, autonomie des directions dcole) ;

Il faut prioritairement prendre en charge les coles qui sont en perte de vitesse pour en refaire des lieux dapprentissage accueillants et performants.

61.311 enfants en plus en Wallonie et Bruxelles dici 2020

en

co

ur

ag

er

le

s t

al

en

ts

1312

2. Stop aux sorties sans diplme de lenseignement obligatoire

Labandon scolaire prmatur touche 12,3% des lves belges. Bruxelles, prs dun garon sur trois sort de lenseignement sans diplme, et donc avec des chances infimes de pouvoir trouver un emploi et de spanouir conomiquement et socialement. Le combat pour la persvrance scolaire est primordial et doit tre laffaire de tous. Nous proposons notamment :

de gnraliser progressivement la remdiation immdiate et personnalise : il faut intervenir ds la premire difficult pour empcher dentrer dans la spirale de lchec qui conduit trop souvent au redou-blement voire labandon scolaire ;

de mobiliser tous les acteurs de lcole en faveur de la persvrance scolaire, en supprimant la possibi-lit de sabsenter sans motifs et en replaant chacun (cole, parents, socit) dans son rle face au respect de lobligation scolaire et en sanctionnant les abus ;

de profiter des nombreux atouts de lenseignement de promotion sociale, qui permet lui aussi dobtenir un diplme de qualit ;

dintensifier les stages en entreprise en partenariat avec lenseignement qualifiant. Il faut mettre en place un lien fort entre lcole et le monde du travail.

de lutter contre labsentisme scolaire en suppri-mant la possibilit de sabsenter sans justification. Le MR souhaite aussi valuer la faisabilit dune sanction financire (sanction administrative, allocations fami-liales) du non-respect de lobligation scolaire.

3. Aider chaque enfant spanouir dans la voie quil aura choisie

Que cette voie soit artistique, technologique ou intellectuelle, chaque enfant a le droit de faire de sa passion un mtier, et lcole a le devoir de ly conduire.

Pour ce faire, il convient :

que tous les enfants de 5 ans frquentent une cole maternelle pour se prparer lenseignement primaire ;

que les apprentissages de base soient assurs pour tous les lves, dans toutes les coles, ce qui suppose :

- des programmes clairs, prcis, comprhensibles par tous et prcisant les savoirs attendus toutes les tapes de la scolarit ;

- des outils pdagogiques indpendants et de qua-lit dans toutes les filires et pour tous les lves ;

- de renforcer lapprentissage du franais, des mathmatiques, des sciences et des langues trangres pour tous les lves en lien avec la filire choisie ;

- de pouvoir mesurer le niveau de maitrise des apprentissages, rgulirement et honntement : les preuves externes doivent donner une image fidle du niveau des lves et leur proposer des pistes pour samliorer (un CEB vrit , notamment) ;

que lenfant qui le souhaite puisse apprendre un mtier lcole et que sa formation lui permette de dcrocher un job dans le secteur qui le passionne, parce que lcole est interconnecte avec lentreprise en favorisant les stages et en rpondant aux ralits diffrentes des coles et des entreprises ;

en

co

ur