Les neuropathies périphériques induites par la chimiothé · PDF file1 Les...

Click here to load reader

  • date post

    07-Feb-2018
  • Category

    Documents

  • view

    217
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Les neuropathies périphériques induites par la chimiothé · PDF file1 Les...

  • 1

    Les neuropathies priphriques induites par la chimiothrapie

    Post Cano 2007

    Souper confrence: Qubec

    Sylvie Blanger inf. M Sc. inf., CSIO

    Conseillre en soins infirmiers spcialiss: secteur oncologie

    Hpital du Sacr Cur de Montral

    H. FOURNI, EDITION DE L'ANALOGIE, PARIS

  • 2

    Aperu

    Dfinition Anatomo-physiologie: rappel tiologies et manifestations Interventions infirmires Traitements/ Soutien

  • 3

    Neuropathies priphriques: dfinition

    Terme gnrique Atteinte du nerf priphrique quelle quen

    soi la cause Dommages nerveux Manifestations varies

  • 4

    H. FOURNI, EDITION DE L'ANALOGIE, PARIS

    Rappel

  • 5

    Etiologies les plus frquentes

    Diabte Insuffisance rnale chronique Consommation rgulire et excessive

    dalcool nettement > 40g. par jour contexte de troubles nutritionnels

    Prise de certains mdicaments Etc.

  • 6

    Quelques mots

    Consommation dclare dalcool (CDA) Recherche dune consommation rgulire et

    excessive dalcool (>30g/J i.e daprs OMS: 3 verres ; 2 verres /J ), notamment dans un contexte de troubles nutritionnels (carence vitaminique)

    Nombre de verre standard contenant 10 g dalcool pur

    10 g dalcool = 1 verre de vin(12o 100ml)=1 verre de whisky (45o -25 ml)= 1 apritif (18o - 70ml) = 1 verre de bire (5o -250 ml)

    Questionnaire DETA-CAGE = instrument valid et standardis de dpistage

  • 7

    Questionnaire DETA -CAGE

    1. Avez-vous dj ressenti le besoin de diminuer votre consommation de boissons alcoolises?

    2. Votre entourage vous a-t-il dj fait des remarques sur votre consommation?

    3. Avez-vous dj eu limpression que vous buviez trop?4. Avez-vous dj eu besoin dalcool ds le matin pour vous sentir

    en forme

    Remarque: Un score DETA suprieur ou gal 2, c'est dire au moins deux rponses positives au test, tmoigne de l'existence trs probable de problmes lis une consommation excessive d'alcool.

  • 8

    Classes de mdicaments les plus frquemment rapportes dans la survenue de NP

    Anti-infectieux (43.6%) Les antirtroviraux

    Antinoplasiques et immunomodulateurs (15.9%) Les immunosuppresseurs et les agents alcalodes

    Mdicaments du SCV (14.8%) Mdicaments du SNC (7.9%) Mdicaments des voies digestives et du

    mtabolisme (4.8%)

  • 9

    Rpartition des antinoplasiques et immuno-modulateurs par sous-classes ATC (Anatomical Therapeutic Chemical Classification System)*

    2,0%Antihormones

    2,5%Hormones et apparents

    5 %Cytokines et immunomodulateurs

    5,2%Alkylants

    5,2%Autres antinoplasiques

    5.7%Anthracyclines

    8.7%Anti mtabolites

    16,5%Drivs du platine

    24,4%Alcalodes

    24,4%Immunosuppresseurs

    *HAS- Mai 2007

    0% 30%

  • 10

    En voici quelques uns

    Vinca alcalodes Vincristine

    Platines Cisplatin: dose cum >300mg/m2

    Oxaliplatin

    Taxanes Placlitaxel(Taxol)

    Thalidomide; Bortezomib (Velcade); etc.

  • 11

    Manifestations cliniquesAfin de mieux comprendre

    Paresthsies &Dysesthsies Termes gnraux qualifiant les symptmes

    sensitifs rapports par le patient Paresthsies

    Surviennent de faon spontane en dehors de toute stimulation

    Sensations de picotement, fourmillement,de froid

    Dysesthsies Mmes sensations que les paresthsies mais

    provoques par des stimulations

  • 12

    NP induites par la chimiothrapie

  • 13

    Caractristiques principales

    Distale

    Bilatrale Principalement

    sensitive

  • 14

    NP peut se rvler par:

    Manifestations sensitives Paresthsies Douleur :

    brlures, froid douloureux, sensation dtau, de piqre, de marcher sur du gravier, etc

    DysesthsiesRechercher des symptmes tels:

    engourdissements des extrmits, impression de marcher sur du coton, du sable, du gravier; sensation de chaleur ou de brlure

  • 15

    NP peut se rvler par:

    Manifestations motrices Bcp moins frquentes

    Manifestations dordre neurovgtatif Constipation Troubles de lrection et de ljaculation

    Malaises orthostatiques Troubles mictionnels

  • 16

    Oxaliplatin

    Associ 2 types de NP:1. Aigues, rversibles et sensitives

    2. Persistantes et sensitives

    Possibilit de ractions dhypersensibilit

  • 17

    Oxaliplatin:1- NP aigues, rversibles et sensitives

    Apparition prcoce: lintrieur de quelques heures ad 24 - 48 h post adm.

    Dure < 14 jours Rapparition frquente aux cycles subsquents

    Engourdissements /picotements : mains, pieds, pri buccale ou au niveau de la gorge

    Incidence: 85-95% des pts

  • 18

    Oxaliplatin1: NP aigues, rversibles et sensitives

    Syndrome aigu de dysesthsies oro-pharyng (1-2%) Sensation subjective de dysphagie ou de

    dyspne, impression de manquer dair sans aucune vidence de dtresse respiratoire (absence de : cyanose, hypoxie, bronchospasme, stridor ou wheezing)

  • 19

    Oxaliplatin2: Persistantes, sensitives

    > 14 jours Paresthsies, dysesthsies, hypo-esthsie

    avec possibilit de dficits de proprioception Difficults : crire, boutonner un vtement,

    dvisser un couvercle, attacher sa boucle doreille, marcher, etc.

    Impact sur les AVQ

  • 20

    Les NP sec. l oxaliplatin

    Le froid ou les objets froids peuvent prcipiter ou aggraver les symptmes neurologiques aigus (per et post adm.)

    Incidence : 80% des patients traits 40% : rsolution complte dans les 6 -8

    mois

  • 21

    Rcupration des NP sensitives: Folfox

    0

    10

    20

    30

    40

    50

    60

    Trt (

    N=11

    06)

    6 mois

    (N=

    1056

    )1 a

    n (N

    =101

    7)2 a

    ns (N

    =929

    )3 a

    ns (N

    =870

    )4 a

    ns (N

    =806

    )

    Grade1

    Grade 2

    Grade 3

    Median FU 73 months

    J.A. Maround

  • 22

    Neurologic toxicity scalefor Oxaliplatin dose adjustments

    Duration of next infusion to 6 hourscAcute (during or after the 2 hour infusion) laryngopharyngeal dysesthesiasb

    StopStopStopPersistent paresthsias /dysesthesias that are disabling or LT (4)

    Stop65mg/m2No chgeParesthsias/dysesthesiasb with pain or with functional impairment that also interfere with ADL (3)

    65mg/m2No chgeNo chgeParesthsias/dysesthesiasb interfering with function, but not ADL (2)

    No chgeNo chgeNo chgeParesthsias/dysesthesiasb that do not interfere with function (1)

    > 7 D1-7 D

    Persistenta

    between cyclesDuration of Toxicity

    Toxicity (Grade)

    OE vol.6, no4, November 2007

  • 23

    Oxaliplatin

    Possibilit de ractions dhypersensibilit ne pas confondre avec syndrome aigu oro-

    pharyng

    Manifestations cliniques: rappel Cutanes : plaques rythmateuses avec prurit,

    urticaire dme laryng(enrouement, stridor, etc. ) Choc anaphylactique : tat de choc avec chute de la

    TA, pouls rapide et filant, polypne, etc.

  • 24

    Thalidomide

    Peut entraner des NP svres Atteinte sensitive bilatrale et symtrie dbut

    distal

    Recommandations en terme de suivi mdical Pr et per traitement

  • 25

    Considrant

    Le risque daggravation dune NP prexistante

    Lapparition prvisible de NP avec certains mdicaments utiliss en oncologie

    Limpact sur les AVQ et sur la QDV Que la NP peut tre lie la maladie

    cancreuse en elle-mme

    La modification dun rgime thrapeutique selon le niveau de toxicit

  • 26

    Objectifs cliniques

    Crer et maintenir un contexte de soins scuritaire et scurisant Optimiser le suivi infirmier des clientles risque de NP

    Dpister les personnes risque :problmatiques de sant dj existantes?habitudes de vie?protocoles thrapeutiques?

    Adopter un langage commun Standardiser les activits dvaluation des fins de dtection

    prcoce et de suivi rigoureux tre en mesure de comparer Prvenir la dtrioration

  • 27

  • 28

    NP : Interventions infirmires en contexte de chimiothrapie anticancreuse

    valuation initiale Rechercher:

    Existence dun diabte: sous control? complications? Prise dalcool : rgulire et excessive?

    Procder un questionnaire clinique chez toute personne aux prises avec une problmatique de sant potentiellement responsable de NP

    Identifier les mdicaments potentiellement neurotoxiques

    valuation continue Procder un questionnaire clinique en prsence dun

    traitement susceptible dentrainer une NP, mme si la personne ne se plaint pas ou ne vous informe daucun symptme

  • 29

    Suggestions dnoncs inclure dans votre questionnaire clinique:

    Ressentez-vous.? Avez-vous?

    COMPASS Janssen-Ortho Inc.

  • 30

    NP : Interventions infirmires en contexte de chimiothrapie anticancreuse (suite)

    Administration scuritaire de chimiothrapie Connatre les effets secondaires des mdicaments

    administrs Reconnatre les manifestations cliniques de NP

    dclenches par le froid versus les manifestations cliniques dune raction dhypersensibilit au mdicament

    La glace(pour la gestion des mucosites: 5FU) doit tre vite lorsque le protocole comprend de loxaliplatin

  • 31

    NP : Interventions infirmires en contexte de chimiothrapie anticancreuse (suite)

    Outiller le patient/famille Enseignement au patient/famille

    Scurit: Barres de scurit (salle de bain) clairage adquat Enlever les tapis glissants Chaussures adquates Conduite automobile ?

  • 32

    NP : Interventions infirmires en