I Christine Bonnet sources : divers et BASES DE DONN‰ES RELATIONNELLES Introduction

download I Christine Bonnet sources : divers et BASES DE DONN‰ES RELATIONNELLES Introduction

of 33

  • date post

    04-Apr-2015
  • Category

    Documents

  • view

    103
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of I Christine Bonnet sources : divers et BASES DE DONN‰ES RELATIONNELLES Introduction

  • Page 1
  • I Christine Bonnet sources : divers et BASES DE DONNES RELATIONNELLES Introduction
  • Page 2
  • I-2 Christine Bonnet sources : divers et Cycle de vie du dveloppement dun systme Stratgie et Analyse Conception PrototypageDocumentation Transition Production
  • Page 3
  • I-3 Christine Bonnet sources : divers et HISTORIQUE PREMIRES GNRATIONS DE SGBD 1 re GNRATION : Conception - 1960 Niveau Oprationnel - 1970 SGBD Hirarchique et Rseau (CODASYL) Exemples : IMS, IDSII, IDMS, etc. 2 me GNRATION : Conception - 1970 Niveau Oprationnel - 1980 SGBD Relationnel (Concept Mathmatique de Relations) Exemples : ORACLE, SYBASE, ACCESS, INGRES, INFORMIX, etc. SGBD conus au dpart pour des applications classiques de gestion.
  • Page 4
  • I-4 Christine Bonnet sources : divers et BASES DE DONNES AVANCES : TROISIME GNRATION 3 me GNRATION : Conception : 1980 Niveau oprationnel : 19902000 OBJECTIFS : Lever les limites des SGBDR Augmenter la puissance de calcul des LMD Augmenter la richesse smantique des modles de BD Les BD Relationnelles Objets (ORACLE V.8i) Les BD dductives APPROCHES IMPORTANTES :
  • Page 5
  • I-5 Christine Bonnet sources : divers et Concept de Base de Donnes Relationnelles Dr. E. F. Codd proposa le modle relationnel en 1970. Base pour un Systme de Gestion de Bases de Donnes Relationnelles (SGBDR). Le modle relationnel consiste en: Collection dobjets ou de relations Ensemble doprateurs pour agir sur les relations Lintgrit des donnes pour lexactitude et la cohrence Dr. E. F. Codd proposa le modle relationnel en 1970. Base pour un Systme de Gestion de Bases de Donnes Relationnelles (SGBDR). Le modle relationnel consiste en: Collection dobjets ou de relations Ensemble doprateurs pour agir sur les relations Lintgrit des donnes pour lexactitude et la cohrence
  • Page 6
  • I-6 Christine Bonnet sources : divers et BASES DE DONNES RELATIONNELLES : RAPPELS Gros volumes de donnes Donnes persistantes partages Technologies : recherche efficace mises jour fiables CARACTRISTIQUES Bases de donnes ContraintesExprimes dans le langage de dfinition de donnes. Stockage et gestion de gros volumes de donnes RequtesEfficacit de laccs Accs des donnes - persistantes, - partages, - rsistantes aux pannes, - pouvant tre accdes et mises jour de faon concurrente par dautres applications. Langage de dfinition et de manipulation de donnes orient utilisateurs : SQL.
  • Page 7
  • I-7 Christine Bonnet sources : divers et Dfinition dune Base de Donnes Relationnelle Une BD relationnelle est une collection de relations ou de tables bi-dimensionnelles BD DEPTNO DNAME LOC 10 ACCOUNTING NEW YORK 20 RESEARCH DALLAS 30 SALES CHICAGO 40 OPERATIONS BOSTON DEPTNO DNAME LOC 10 ACCOUNTING NEW YORK 20 RESEARCH DALLAS 30 SALES CHICAGO 40 OPERATIONS BOSTON Nom de table : DEPT EMPNO ENAME JOB DEPTNO 7839 KING PRESIDENT 10 7698 BLAKE MANAGER 30 7782 CLARK MANAGER 10 7566 JONES MANAGER 20 EMPNO ENAME JOB DEPTNO 7839 KING PRESIDENT 10 7698 BLAKE MANAGER 30 7782 CLARK MANAGER 10 7566 JONES MANAGER 20 Nom de table : EMP
  • Page 8
  • I-8 Christine Bonnet sources : divers et Stockage des donnes sur diffrents mdias Feuille de calcul lectronique Classeur Base de donnes SALGRADE SALGRADE GRADE LOSAL HISAL --------- --------- --------- 1 700 1200 2 1201 1400 3 1401 2000 4 2001 3000 5 3001 9999 SALGRADE SALGRADE GRADE LOSAL HISAL --------- --------- --------- 1 700 1200 2 1201 1400 3 1401 2000 4 2001 3000 5 3001 9999 DEPT DEPTNO DNAME LOC --------- -------------- ---------- 10 ACCOUNTING NEW YORK 20 RESEARCH DALLAS 30 SALES CHICAGO 40 OPERATIONS BOSTON DEPT DEPTNO DNAME LOC --------- -------------- ---------- 10 ACCOUNTING NEW YORK 20 RESEARCH DALLAS 30 SALES CHICAGO 40 OPERATIONS BOSTON
  • Page 9
  • I-9 Christine Bonnet sources : divers et STRUCTURE RELATIONNELLE CONCEPTS DE BASE DU MODLE RELATIONNEL Domaine : ensemble de valeurs. Exemples : Domaine produits = {aspirine, alcool, vitamine,} Domaine D1 = ensemble des entiers. Attribut : variable prenant ses valeurs dans un domaine. Exemple : l'attribut "n reprsentant" prend ses valeurs dans D1. Relation : une relation R sur un ensemble d'attributs U={A1, A2, , An} de domaines respectifs D1, D2, , Dn est un sous-ensemble du produit cartsien D1 D2... Dn. Exemple : commande(n commande, date commande, date livraison, n client).
  • Page 10
  • I-10 Christine Bonnet sources : divers et STRUCTURE RELATIONNELLE Terminologie : Chaque ligne d'une relation (table) est appele n-uplet ou tuple. L'ordre d'une relation est le nombre d'attributs (de colonnes) de la relation. La cardinalit d'une relation est le nombre de tuples de la relation.
  • Page 11
  • I-11 Christine Bonnet sources : divers et Terminologie des BD relationnelles 1 234 5 EMPNO ENAME JOB MGR HIREDATE SAL COMM DEPTNO ------------- --------------------------------- -------- ---------------- ----------- -------------- ----------- 7839 KING PRESIDENT 17-NOV-815000 10 7698 BLAKEMANAGER 7839 01-MAY-81 2850 30 7782 CLARK MANAGER7839 09-JUN-81 2450 10 7566 JONES MANAGER7839 02-APR-81 2975 20 7654 MARTINSALESMAN 7698 28-SEP-81 1250 1400 30 7499 ALLEN SALESMAN 7698 20-FEB-81 1600 300 30 7844 TURNER SALESMAN 7698 08-SEP-81 1500 0 30 7900 JAMES CLERK 7698 03-DEC-81 950 30 7521 WARDSALESMAN 7698 22-FEB-81 1250 500 30 7902 FORDANALYST 7566 03-DEC-81 3000 20 7369 SMITH CLERK 7902 17-DEC-80 800 20 7788 SCOTTANALYST 7566 09-DEC-82 3000 20 7876 ADAMS CLERK 7788 12-JAN-83 1100 20 7934 MILLER CLERK 7782 23-JAN-82 1300 10 6
  • Page 12
  • I-12 Christine Bonnet sources : divers et Dpendance Fonctionnelle (DF) : exprime une contrainte. Soit X et Y deux sous-ensembles d'attributs de l'ensemble des attributs d'une relation R, il existe une dpendance fonctionnelle de X vers Y, note X Y, si pour une valeur donne chaque attribut de X, il correspond au plus une valeur pour chaque attribut de Y. lorsque 2 n-uplets ont les mmes valeurs pour les attributs de X, ils ont les mmes valeurs sur les attributs de Y. n commande date commande, date livraison, n client. STRUCTURE RELATIONNELLE Exemple :
  • Page 13
  • I-13 Christine Bonnet sources : divers et STRUCTURE RELATIONNELLE Type de dpendance fonctionnelle : quelconque. lmentaire : U : ensemble d'attributs X, Y U, X Y est lmentaire X' X tel que X' Y Exemple : n commande, n produit n client, n'est pas lmentaire. directe : X, Y U, X Y est directe Z U tel que X Z et Z Y. Exemple : n commande n client n client nom client n commande nom client, n'est pas directe.
  • Page 14
  • I-14 Christine Bonnet sources : divers et STRUCTURE RELATIONNELLE Contraintes : D'unicit de la cl : il ne peut exister deux n-uplets ayant la mme valeur pour une occurrence de relation. D'intgrit rfrentielle : toute valeur d'une cl trangre dans une relation doit exister dans une autre relation comme valeur de cl primaire (exemple : toute valeur de n client dans la table commande doit exister dans la table client). D'entit : tout attribut participant une cl primaire ne doit pas avoir de valeur nulle. Cl candidate, cl primaire, cl trangre : Une cl candidate est un sous-ensemble minimal d'attributs tel qu'il existe une dpendance fonctionnelle de ce sous-ensemble vers tout autre attribut de la relation. Une cl primaire est une des cls candidate (exemple : n commande). Une cl trangre est un ensemble d'attributs, cl primaire d'une autre relation (exemple : n client dans la table commande).
  • Page 15
  • I-15 Christine Bonnet sources : divers et STRUCTURE RELATIONNELLE Forme normale d'une relation : 1FN : tous les attributs sont simples et la relation possde une cl primaire. 2FN : 1FN et tous les attributs non cl sont en DF lmentaire avec la cl. 3FN : 2FN et tous les attributs non cl sont en DF directe avec la cl.
  • Page 16
  • I-16 Christine Bonnet sources : divers et Modles de donnes Modle du systme dans lesprit du client Modle EA du modle du client Modle de tables du modle EA Tables sur disques Serveur
  • Page 17
  • I-17 Christine Bonnet sources : divers et Cration dun diagramme EA correspondant aux spcifications Scnario ... Attribuer un ou plusieurs employs un dpartement... ... Quelques dpartements nont pas encore demploy... Cration dun diagramme EA correspondant aux spcifications Scnario ... Attribuer un ou plusieurs employs un dpartement... ... Quelques dpartements nont pas encore demploy... Modle EA EMPLOYEE #* number *name ojob title EMPLOYEE #* number *name ojob title DEPARTMENT #* number *name olocation DEPARTMENT #* number *name olocation assigned to
  • Page 18
  • I-18 Christine Bonnet sources : divers et Lier plusieurs tables Chaque ligne dans une table est identifie de faon unique par une cl primaire. Nom de la table : EMP Nom de la table : DEPT Cl primaire Vous pouvez lier logiquement des donnes de plusieurs tables en utilisant les cls trangres Cl trangre EMPNO ENAME JOB DEPTNO 7839 KING PRESIDENT 10 7698 BLAKE MANAGER 30 7782 CLARK MANAGER 10 7566 JONES MANAGER 20 DEPTNO DNAME LOC 10 ACCOUNTING NEW YORK 20 RESEARCH DALLAS 30 SALES CHICAGO 40 OPERATIONS BOSTON
  • Page 19
  • I-19 Christine Bonnet sources : divers et SQL> SELECT loc 2 FROM dept; SQL> SELECT loc 2 FROM dept; Un ordre SQL est entr Lordre est envoy la BD LOC ------------- NEW YORK DALLAS CHICAGO BOSTON LOC ------------- NEW YORK DALLAS CHICAGO BOSTON Les donnes sont affiches Communiquer avec un SGBDR en utilisant SQL BD
  • Page 20
  • I-20 Christine Bonnet sources : divers et SGBDR Tables utilisateur Dictionnaire des donnes Serveur